Les vendanges arrivent à grands pas !

Les vendanges arrivent à grands pas !

Dans tous les domaines viticoles, la saison estivale annonce le début imminent des vendanges et donc une période de grande vigilance, de stress et surtout, ça ne s’improvise pas !
Alors, comment nous préparons-nous à cette étape charnière de l’année ?

Bien évidemment, nous nous partageons le travail : en cave et dans les vignes

En cave nous commençons par mettre en bouteille une partie du millésime précédent pour libérer la cuverie pour le nouveau millésime sauf pour certains vins qui demandent un élevage plus long comme pour les Terres d’Arce qui ont besoin de 12 mois en barriques, la Cuvée n°29 ou le Cornas Les Murettes.
Ensuite c’est le grand nettoyage de printemps ou le déshivernage ! Il faut vérifier le bon fonctionnement de tout le matériel destiné à la récolte des raisins, à leur transport et à leur réception en cave : les cuves, le pressoir, le matériel de collecte comme les bennes, les sols, les murs etc…
La qualité du nouveau millésime n’en sera que meilleure !

 

Dans les vignes nous n’intervenons que très peu. Environ un mois et demi avant les vendanges, nous arrêtons le travail du sol pour que la vigne concentre toutes ses forces dans les raisins dès qu’elle attaque la véraison.
Nous taillons légèrement les vignes pour éviter l’humidité due à trop de feuillage. Cela favorise ainsi une meilleure maturation et permet de se déplacer plus aisément entre les rangs lors des vendanges.

Dès la fin de la véraison nous surveillons de très près nos raisins pour déterminer la date de départ des vendanges. Deux types de tests nous aident alors :

-La science : des analyses de sucrosité en laboratoire qui donneront une idée plus ou moins précise de la date de maturité optimale des raisins

-Le palais : des dégustations quotidiennes des baies qui permettront de définir la maturité phénolique (ou aromatique) et ainsi établir une date exacte de début des vendanges.

 

Au niveau de la biodiversité aussi quelques préparatifs sont nécessaires. Pour maintenir une bonne régulation et ne pas laisser la vigne se faire envahir, nous entretenons les bordures des parcelles avant la récolte entre fin août et début septembre. Puis juste après les vendanges nous semons les engrais verts entre les rangs.

Il ne nous reste plus qu’à surveiller la météo et ses potentiels aléas, espérer un peu de pluie et beaucoup de soleil pour un top départ dans les meilleures conditions et penser à la saison suivante !